Inès la danseuse

Inès la danseuse

Inès la danseuse

Inès a rejoint l’équipe en tant que Rédactrice Web et sa passion, c’est la danse ! Grâce à son parcours, depuis la danse classique jusqu’au moderne jazz (un vrai coup de cœur !), elle nous en dit plus sur cette discipline aussi rigoureuse que exaltante !

ines decathlon pro

#MoveYourBody

 

 

 

« Danser, c'est comme parler en silence. C'est dire plein de choses sans dire un mot »


INES NOUS RACONTE SON HISTOIRE

Jouer sur les mots et danser sur la vague, voila le let's motiv' de notre danseuse !

La danse en quelques mots, c'est... ?

Un vrai sport de rigueur qui demande une grande concentration mais qui veut aussi qu’on s’amuse en développant son propre style. Notre corps raconte une histoire, et nous devons savoir développer ces mouvements pour faire entrer le public dans notre histoire. Mais chaque forme de danse est différent : quand j’ai débuté la danse, j’ai commencé par la danse classique, la base pour ensuite pouvoir tester les autres styles. Cela t’apporte de la rigueur, améliore ta posture, tu montes pour la première fois sur scène... Mais je n’ai pas continué longtemps car c’est plus difficile de s’exprimer réellement. J’ai testé la danse orientale, le funky hop, la danse contemporaine, le hip-hop...mais c’est au travers du modern jazz que j’ai su m’épanouir. La danse est vraiment le sport qui me fait vibrer et me fait sentir libre.

Zoom sur la danse au quotidien

D'abord l'échauffement, ensuite le travail !

L’échauffement est très important pour éviter de se faire mal lors des différents mouvements. On accorde donc une dizaine de minutes pour travailler notre cardio et booster le rythme cardiaque. Ensuite on enchaîne avec du gainage et des étirements, et nos muscles sont prêts pour la suite.

Le travail consiste à apprendre des «mouvements en huit» : c’est la façon dont nous comptons nos temps pour créer la chorégraphie. On les répète jusqu’à ce que tout le monde le maîtrise et nous enchaînons. A la fin de la séance, nous réalisons plusieurs fois la danse avec la musique. A chaque début de séance, nous revoyons d’abord en musique ce qu’on a appris la semaine d’avant et on continue la suite de la chorégraphie.

Un gala ça se prépare ! 

En général les galas se déroulent en juin. La saison commence en septembre, ce qui nous laisse donc 10 mois pour apprendre les chorégraphies. Nous connaissons dès le début d’année le thème du spectacle et toutes les musiques et danses sont adaptées en fonction de ce choix.

Nous découpons l’année en 4 temps forts : un pour chaque danse apprise (soit 3) et un autre pour les répétitions. Dès qu’une danse est finie, nous la répétons une fois à chaque séance pour la garder en mémoire. Lors de la dernière partie de l’année, nous profitons des 1H30 de cours pour réserver 30 min à chaque danse et les redécouper lentement au besoin. Enfin, 15 jours avant le spectacle, nous enchaînons des répétitions soirs et week-ends pour connaître les chorégraphies sur le bout des doigts et savoir gérer les transitions entre chaque groupe. Enfin, nous répétons avec nos costumes pour vérifier la faisabilité de la danse. Et le jour J, c’est que du bonheur ! On donne tout ce qu’on a pour faire le plus beau spectacle. C’est aussi et surtout l’occasion de voir les résultats des efforts de l’année et de partager ensemble de bons moments.

Ines decathlon pro

 

 

« La danse, c’est le langage du corps qui reflète vos émotions, alliant technique, grâce et souplesse... »


Alors, plus d’hésitation, lâchez prise et entrez dans la danse ! 


chausson danse

 

MON PRODUIT FÉTICHE ? MES BALLERINES !

"Légères et souples, elles me permettent d’être libre dans mes mouvements et de glisser sur la scène."

Article précédent Comment mettre en place un plan de mobilité ? Article suivant Comment rassembler vos équipes autour du bien-être ?