Organisation cross scolaire : mode d'emploi

Vous venez d’hériter de l’honneur et du privilège d’organiser le traditionnel cross du collège ou du lycée ? Pour vous accompagner, nous vous avons préparé une liste détaillée, mais non exhaustive, des étapes à suivre. Démarches, parcours, sécurité… Libre à vous d’y piocher les éléments qui vous semblent les plus pertinents !
Vous venez d’hériter de l’honneur et du privilège d’organiser le traditionnel cross du collège ou du lycée ? Pour vous accompagner, nous vous avons préparé une liste détaillée, mais non exhaustive, des étapes à suivre. Démarches, parcours, sécurité… Libre à vous d’y piocher les éléments qui vous semblent les plus pertinents !
Sommaire
Le cross collège lycée

Les raisons d'une organisation cross scolaire

Les préparatifs du cross du collège

La course du cross college

Le planning des départs du cross collège lycée

L’après course

Vous venez d’hériter de l’honneur et du privilège d’organiser le traditionnel cross du collège ou du lycée ? Pour vous accompagner, nous vous avons préparé une liste détaillée, mais non exhaustive, des étapes à suivre. Démarches, parcours, sécurité… Libre à vous d’y piocher les éléments qui vous semblent les plus pertinents !

Le cross collège lycée

À l’image de la discipline, l’organisation en autonomie d’un cross collège lycée constitue une véritable course de fond. Les nombreux préparatifs de ce marronnier de l’EPS au collège et au lycée impliquent, en effet, de fournir un travail de longue haleine sur un chemin parsemé de quelques embûches. Pour éviter les sueurs froides et voir se dessiner, à l’arrivée, de larges sourires sur le visage rougi par l’effort et possiblement boueux de vos élèves, suivez le guide !

Les raisons d'une organisation cross scolaire

Les années scolaires passent, le cross reste. Des générations d’élèves l’ont couru et l’épreuve continue, par tradition plus que par obligation, de s’imposer dans de nombreux établissements sans montrer le moindre signe d’essoufflement ! Les raisons de ce succès sont multiples. Il y a d’abord l’aspect sportif. La pratique du cross au collège ou au lycée est idéale pour développer ses facultés physiques et mentales mais aussi découvrir de nouvelles valeurs comme la persévérance et le dépassement de soi.

Le cross collège a également su évoluer pour intégrer au fil du temps un volet pédagogique autour de la santé. Il est en effet possible, voire opportun, de profiter de l’occasion pour sensibiliser les jeunes sur les risques du tabac ou les bienfaits d’une alimentation équilibrée au quotidien. Ajoutons à ces bénéfices une dimension fédératrice puisque l’événement rassemble, aujourd’hui, aussi bien les élèves que la communauté éducative et les parents.

Les préparatifs du cross du collège lycée

Les démarches administratives

L'organisation cross scolaire est d'abord et surtout une question de préparation. C’est pourquoi le premier réflexe à avoir est de constituer une équipe et de se répartir les tâches. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

La tenue d'un cross en autonomie au secondaire est conditionnée à quelques formalités. Il vous faudra ainsi présenter votre projet au conseil d’administration de l’établissement et obtenir l’aval des autorités municipales ou préfectorales si votre parcours emprunte le domaine public. Côté sécurité, vous devrez prévenir la police et/ou la gendarmerie, informer par écrit le centre 15 de proximité des date, lieux et horaires de la course, élaborer un Plan de Secours et de Sécurité et demander la présence des pompiers ou d’un organisme de 1ers secours auprès du SDIS de votre département. Il conviendra, en complément, de souscrire une Responsabilité Civile pour couvrir les dommages susceptibles de survenir le jour J. La remise d’un certificat médical de la part des élèves n’est, en revanche, pas requise.

La date

Le choix de la date idéale dépend, selon nous, de la combinaison de plusieurs facteurs. Sa détermination nécessite en effet de composer avec le temps nécessaire pour préparer les élèves et les délais incompressibles pour obtenir d’éventuelles autorisations administratives ainsi qu’avec les périodes météorologiquement compatibles. Si un peu de pluie ou un froid léger sont naturellement les bienvenus pour pimenter la course, un terrain trop gras ou totalement gelé pourrait quant à lui augmenter le risque de blessures. Les objectifs “pédagogiques” peuvent également impacter le choix du jour de votre cross scolaire. C’est notamment le cas lorsque l’on souhaite jumeler l’événement avec des semaines dédiées aux bienfaits du sports. S’agissant des horaires, deux possibilités : le matin ou l’après-midi. Le choix se fera essentiellement au regard des conditions météo (le matin par temps sec) et du nombre de courses à prévoir.

L’élaboration du parcours

De toutes les étapes préparatoires d’un cross, la définition du tracé se révèle bien souvent la plus délicate. Le premier noeud à défaire est celui de la distance cross collège. Celle-ci doit être adaptée à l’âge et aux capacités de chacun. Les recommandations de la Fédération Française d’Athlétisme en la matière sont les suivantes :

- Élèves de 6e et 5e :
De 8 à 10 minutes d’effort et une distance de 1,5 à 2 km, filles et garçons confondus

- Élèves de 4e et 3e :
De 15 à 20 minutes d’effort et une distance de 2 à 2,5 km pour les filles, 2,5 à 3 km pour les garçons

- Élèves au lycée :
De 15 à 25 minutes d’effort et une distance de 2 à 3,5 km pour les filles, 3 à 5 km pour les garçons


Accessibilité du sport oblige, un parcours alternatif avec des distances réduites devront être planifiées pour les élèves présentant une inaptitude partielle ou qui font l’objet d’un PAI ou d’une autorisation de soins pour asthme.

La seconde partie du casse-tête consiste à dessiner un tracé facilement mémorisable et suffisamment varié pour susciter l’intérêt de l’ensemble des participants. Pour ce faire, la FFA préconise un maximum de 3 boucles de tailles différentes avec des arrivée et départ rapprochés, des montées et des descentes, une alternance de sols, des zones techniques, des passages calmes après le départ et en milieu de parcours pour la récupération, des changements de rythme et de trajectoires ainsi qu’une ligne droite pour le sprint final.

Le tout habillé d’une signalétique et d’un balisage sans équivoque, sous peine de voir l’épreuve se transformer en course d’orientation ! N’hésitez d’ailleurs pas à prévoir une session de repérage et à afficher votre parcours un peu partout dans l’enceinte de l’établissement.

Le dispositif de sécurité

Aucune règle ne semble imposée concernant la sécurisation de l’événement. Il appartient à l’organisateur du cross college, considéré comme seul responsable, de mettre en place les mesures jugées utiles. En dépit de cette apparente liberté, votre dispositif doit, au regard des risques possibles qui peuvent aller du petit coup de fatigue à l’accident cardiaque et respiratoire, prévoir a minima :

- Un adulte secouriste
- Un poste de secours avec trousse d’urgence et défibrillateur
- Une chaîne d’intervention en cas de traumatisme
- Un plan d’accès pour les pompiers
- Des postes de surveillance dotés d’une visibilité sur l’ensemble du parcours
- Des moyens de communication type talkie walkie pour l’ensemble des encadrants

Vous pouvez en complément demander la présence sur place des pompiers ou d’une association de secourisme telle que la Croix Rouge. Le personnel infirmier de l’établissement, sans constituer à lui seul le service de secours, peut également être sollicité. Dans l’hypothèse où votre cross college sort de l’enceinte de l’établissement, son concours devra être conforté par celui d’adultes titulaires d’une attestation de premiers secours. Pensez, enfin, à sensibiliser en amont les élèves sur les bonnes pratiques en matière d’alimentation avant un effort et la nécessité de bien s’échauffer le jour J.

Pour éviter tout manquement, nous vous conseillons vivement de prendre contact avec une association de sécurité civile agréée.


Évènementialiser le cross : À l’instar de nombreuses manifestations sportives, le cross du collège ou du lycée est également l’occasion de faire la fête. Pour cela rien de plus simple… Quelques affiches dans les commerces environnants, un chapiteau et une sono suffisent pour que votre course transpire aussi la convivialité !

La course du cross college

- La tenue de course

Sur ce point, peu de mystères. Les élèves, dans un souci de fluidité de l'organisation cross scolaire, arriveront habillés en tenue de course. T-shirt, short et chaussures de cross, idéalement munies de pointes. En fonction des conditions météorologiques du jour, la tenue pourra être complétée de gants, coupe-vent, casquettes… Des affaires de rechange, chaudes l’hiver, sont également à prévoir pour ne pas attraper froid une fois la ligne d’arrivée passée.

- Les dossards

Si vous envisagez d’établir un classement, les dossards font partie du matériel incontournable. Leur attribution est relativement simple. Il vous suffit d’établir la liste de l’ensemble des participants et d’attacher un numéro unique à chaque nom. Là où l’attention mérite d’être portée, c’est sur leur qualité. Vos dossards doivent impérativement résister aux intempéries et à la transpiration. Concernant leur remise, vous pouvez les distribuer soit la veille de la course, soit le jour J. Tout dépend du degré de confiance que vous placez dans vos petits protégés. Dernier point de vigilance : les épingles ! Trop souvent oubliées, elles sont à placer tout en haut de votre liste de matériel. Veillez de plus à en ramener suffisamment. 4 par élèves dans l’idéal, une positionnée à chaque coin du dossard. Cela assurera son maintien (rien n’est plus gênant qu’un dossard flottant devant les yeux pendant l’effort ou qui s’envole au beau milieu de la course) et garantira la lisibilité des numéros à l’arrivée.


Notre matériel cross scolaire

le planning des départs du cross collège lycée

La journée du cross college lycee est un moment stressant avec un début et une fin. Pour gagner en sérénité et en fluidité, il importe de planifier l’ensemble des courses avec une précision d’horloger. Toutes doivent avoir une heure de départ et une heure d’arrivée ainsi qu'un délai de battement entre chaque pour l’installation des concurrents suivants sur la ligne de départ.
Pour optimiser l'organisation cross scolaire, vous pouvez également afficher le planning dans l’enceinte de l'établissement, en plus de le communiquer aux élèves et aux parents plusieurs jours à l’avance. Notez que dans le cas où votre course requiert une autorisation de la part de la municipalité ou de la préfecture, le respect des horaires est une nécessité absolue !

Si vous êtes à l’aise avec l’informatique, les logiciels de gestion de courses peuvent vous être d’une très grande aide dans l’organisation de votre cross. De la création du fichier de coureurs, à la prise en charge des temps et du classement en passant par l’édition des dossards, ils savent pratiquement tout faire !

L’après course

- La collation
Après l’effort, le réconfort ! Dès la ligne d’arrivée passée, invitez les coureurs à marcher quelques minutes pour récupérer puis à retirer une collation afin de reprendre leurs forces. Le composition du menu ? Des glucides (barres de céréales), des protéines (lait ou yaourts), des sucres rapides (miel, fruits secs, banane, pain blanc…) et de quoi se réhydrater (eau, jus de fruits ou fruit hydrique). Pour gérer vos stocks, vous pouvez remettre aux participants, à la fin de leur course, un bon à présenter aux responsables des encas.

- La remise des prix
La célébration des gagnants est un moment à ne pas négliger ! Pour les féliciter comme il se doit, déterminez un espace suffisamment grand pour accueillir l’ensemble des personnes présentes. Une fois tout le monde réuni, commencez la cérémonie en suivant l’ordre des courses et en appelant d’abord, pour chaque catégorie, le troisième puis le deuxième et enfin le vainqueur. Côté récompenses, vous n’avez que l’embarras du choix : médailles, trophées, paniers garnis, tickets de piscine… Pour davantage de solennité, celles-ci peuvent être remises par l’organisateur de la course, le directeur de l’établissement, le maire de la commune ou encore un ancien élève vainqueur de l’épreuve en son temps. Quant aux autres participants, qu’il apparaît aussi naturel d’applaudir et de reconnaître les efforts, vous pouvez leur offrir un diplôme !

- Les bilans
Même si, comme nous en sommes convaincus, votre cross se passera à merveilles, il vous faudra quelques jours après l'évènement faire votre autocritique et consigner par écrit vos réussites et les points d’amélioration. Cela sera d’une aide précieuse pour les prochains organisateurs et forcément bénéfique pour les éditions futures !

Remercier les intervenants extérieurs
Municipalité, communauté de communes, secours… Par leur présence ou leur intervention, ils ont forcément, d’une manière ou d’une autre, concouru à la bonne tenue de votre cross. Pour les remercier, envoyez-leur un courrier exprimant votre gratitude. Et si la Croix Rouge ou toute autre association de secours était de la partie, accompagnez votre missive d’un petit don !


Nos barres de céréales

Ceci peut vous intéresser

Nos conseils nutrition pour l'activité physique et le sport à l'école

L’activité physique est de plus en plus présente à l’école. Comme pour les adultes

En savoir plus >
Comment intégrer la boxe française comme sport de combat en EPS ?

Envie de faire découvrir une nouvelle APSA à vos élèves ? Profitez de l’hiver et du

En savoir plus >
Vélotaf : Comment garantir la sécurité de mon collaborateur cycliste ?
Passer au vélo est une solution bénéfique aussi bien pour les employeurs (RSE, ma
En savoir plus >