Motricité : de la crèche à l'école primaire

Motricité : de la crèche à l'école primaire

Motricité : de la crèche à l'école primaire

Dès son plus jeune âge, on sollicite la concentration de l’enfant pour son apprentissage. Mais il ne faut pas oublier de bouger ! Il est essentiel de pratiquer une activité physique pour son développement intellectuel, sensoriel et corporel.

Dès son plus jeune âge, on sollicite la concentration de l’enfant pour son apprentissage. Mais il ne faut pas oublier de bouger ! Il est essentiel de pratiquer une activité physique pour son développement intellectuel, sensoriel et corporel. La clé est d’aménager quotidiennement du temps et de l’espace pour des jeux de motricité globale. Ces activités doivent évoluer en fonction de l’âge de l’enfant.

motricite

La motricité en crèche

Chez les plus petits (de 0 à 3 ans), l’enfant recherche à agir de lui-même. On mettra en place plutôt des ateliers sous forme de parcours de motricité permettant la pratique de plusieurs actions simples : sauter, passer au-dessus/en-dessous, grimper, courir, ramper, rouler, maintenir son équilibre,…

Le plaisir que lui procurent ces mouvements est son moteur. Les ateliers de motricité doivent être accessibles facilement et librement à l’enfant car il a besoin de temps et d’espace pour assimiler ces actions.

Matériel adapté à la crèche :

La motricité en maternelle

De 3 à 6 ans, l’enfant commence à découvrir et cerner ses limites. Il devient plus indépendant dans sa motricité et va entrer en relation avec les autres. Il est donc intéressant de développer des jeux de motricité où les enfants doivent s’associer ou s’opposer : jeux d’opposition, jeux d’adresse ou jeux de balles. Cela leur permet d’apprendre de l’autre en s’entraidant et en partageant leur expérience. Dans ces activités physiques, il faut aussi inclure des objets (balles, anneaux, quilles, cerceaux, pétécas…) à mettre en situation : lancer, recevoir, faire rouler, agiter,… À ce stade, la manipulation d’objets est indispensable pour ajuster son agilité et la maîtrise de sa force.

Matériel de motricité adapté à la maternelle :

La motricité en primaire

Chez les grands (de 6 à 9 ans), l’enfant est plus autonome. Lors de l’organisation de jeux, il doit y avoir un règlement simple et ludique afin que l’enfant acquiert des capacités de coopération et d’adaptation. Il faut mettre à contribution l’enfant dans ces activités. Tous les jeux indémodables comme le chat perché, la marelle, le colin-maillard peuvent être enrichi en demandant à l’enfant d’écrire les règles du jeu sur une fiche. Cela l’implique dans le jeu et lui permet de développer ses compétences de rédaction.

Article précédent Guide d'achat des tapis de gym au sol