FOOTBALL PAR TEMPS FROID :

Sommaire
S’entraîner par temps froid, nos conseils

Se protéger en priorité les extrémités

Le récap en 5 points :

S’entraîner par temps froid, nos conseils

Le football est une activité qui se pratique essentiellement voire exclusivement en extérieur. Certains principes sont donc à respecter en cas d’entraînement par temps froid. L’éducateur doit les connaître et les maîtriser. Au niveau de la tenu vestimentaire d’abord, il est conseillé de se munir de plusieurs couches avec des vêtements adaptés, en prenant soin de protéger les extrémités (mains, tête, pieds) de manière à limiter la déperdition de chaleur. Un sweat à manches longues, un pantalon souple, des sous-vêtements thermiques, un bonnet, un cache cou ainsi que des gants (avec des zones de grip pour prendre le ballon) sont particulièrement recommandés.

Sachez par ailleurs que le froid a pour effet de diminuer l’amplitude des mouvements en rigidifiant les articulations. Il est donc nécessaire de se préchauffer de manière globale : bas du corps et haut du corps dès l’entame de la séance, qui doit démarrer rapidement ! Ainsi, pas de discours ou d’appel dans le rond central…

Se protéger en priorité les extrémités

Maintenez vos joueurs en activité de manière à ne pas faire redescendre leur température corporelle. Pour cela, installez la séance en amont en cherchant à éviter au maximum les temps morts : donnez vos consignes avant l’entraînement, au chaud ; prévoyez des sources de ballons à chaque atelier ; réduisez les temps de rotation ; évitez les arrêts flashes, etc. Toujours dans le but de maintenir la température corporelle des pratiquants, il est conseillé de proposer des jeux, exercices ou situations dynamiques. Une séance courte (environ 1 heure) vous permettra de mettre de l’intensité sur son ensemble.

Au niveau de l’hydratation, celle-ci doit se faire avant, pendant et après l’entraînement, même si la sensation de soif est absente ! Sachez reconnaître par ailleurs les signes d’une hypothermie qui se caractérise dans un premier temps par des frissons et une respiration rapide. Enfin et dans tous les cas, évitez de vous entraîner par une température inférieure à -5°.

Le récap en 5 points :

1. Pas d'entraînement si la température est inférieure à -5°.

2. Informez vos joueurs des principes à respecter en termes d’équipements (protection des extrémités notamment), d’hydratation et d’échauffement.

3. Préparez vos ateliers en amont de la séance (avec présentation dans les vestiaires et non pas dehors) afin de démarrer la pratique rapidement.

4. Proposez une séance plus courte qu’à l’accoutumé, et dynamique.

5. Anticipez l’ensemble des paramètres qui permettent d’optimiser le temps de pratique et de limiter les temps morts (rotations, source de ballon, nombre de joueurs sur un atelier, etc.).

Ceci peut vous intéresser

Tout pour une semaine de la QVT réussie !
Sommaire
En savoir plus >
Club : 10 conseils pour réussir votre arbre de Noël
En savoir plus >
Nos conseils nutrition pour l'activité physique et le sport à l'école

L’activité physique est de plus en plus présente à l’école. Comme pour les adultes

En savoir plus >