Le crossminton

Le crossminton

Le crossminton

Vous connaissez les sports de raquettes… Mais connaissez-vous le Crossminton  ?! Cette variante du badminton a été conçue pour pouvoir se pratiquer quasiment partout, avec un matériel très simple. Retrouvez les bienfaits, le matériel, les règles et une séance au travers de cet article.

On oublie le court de tennis, la table de ping-pong, et même la météo qui fait souvent des siennes, pour laisser la place au Crossminton. Cette activité sportive a l’avantage de pouvoir se pratiquer en intérieur comme en extérieur. Le volant, à l’inverse du badminton, propose une meilleure prise au vent ce qui en fait une activité ludique et sans encombre.

Les bienfaits du crossminton

Si vos joueurs aiment les sports de raquette, ils vont adorer le Crossminton.

Ce sport complet sollicite une grande partie de vos muscles du haut du corps (bras, épaules, buste), ainsi que ceux du bas du corps (jambes, mollets et hanches). Ce sport favorise la rapidité et la précision.

C’est donc une activité qui sera profitable à vos équipes pour travailler leur condition physique.

Comment le pratiquer

Ce sport de raquette se joue sans filet avec des tubes luminescents et un volant aérodynamique.

Vous pourrez donc y jouer de jour comme de nuit et même par temps venteux !

Il est possible de jouer en intérieur, comme en extérieur. Il faut juste bénéficier d’un espace suffisamment large pour pouvoir pratiquer.

Une séance de crossminton

° 2 à 4 joueurs

° Terrain : 2 carrés de 5,5m * 5,5m séparés de 12,80 m.

° Une raquette par joueur (58 cm)

° Deux bandes de délimitation de terrain

° Volants de crossminton lestés en plastique (speeders)

° Raquette speedlights pour jouer de nuit

° Windrings (lests de 2g) pour jouer en cas de vent fort

° Marquage au sol pour votre terrain.

Déroulement d’une partie de Crossminton

Le service se fait derrière la ligne avant ou arrière. Le serveur change tous les 3 points. Le point est marqué lorsque le volant (le speeder) tombe sur le terrain de l’adversaire. Le match se joue en 3 sets de 16 points avec 2 points d’écart.

Une faute est comptabilisée lorsque le speeder atterrit hors du carré visé et lorsque l’adversaire touche à plusieurs reprises le volant.

Remarque : si le speeder a été repris par l’adversaire alors qu’il était hors du terrain, le jeu continue.

Pour aller plus loin, nous vous accompagnons dans la mise en pratique de ce sport avec tous nos produits.

Article précédent Le speedball Article suivant Le Disc Golf